RETOUR A LA PAGE D’ACCUEIL

ACTU ET CENTENAIRE

RETOUR A LA PAGE D’ACCUEIL

A partir de Mars 2017

Pour une meilleure visibilité et accessibilité :

NEW ! Pages complètes des nouveaux soldats dans MEMOIRE DE LA MAIN/SOLDATS DE LA MAIN désormais en ligne ICI

NEW ! Nouvelles plaques d'identité restituées aux familles ICI

IN MEMORIAM :

A TOUS LES MARSOUINS QUI,

DE LEUR VIE, DE LEUR SANG OU DE LEURS EFFORTS

LES ONT ÉCRITES,

Ces pages sont dédiées.

(Historique du 21e RIC)

 

PAROLES DE SOLDATS :

"Embrassez-moi une dernière fois, vous ne me reverrez plus." (Pierre-Antoine Innocenti, 8e RIC) 

 

PAROLES DE FAMILLES :

"Ce que la guerre a détruit est immense dans les coeurs ..."(Mme Viviane Deuil épouse Doudeau, petite-fille de Rose Deuil, 1er Génie)

"J'ai mis sa plaque dans un petit pot où les terres de Misson et de Massiges sont mêlées : terre de son potager, terre du champ de bataille. La terre donne de la paix." (Marie-Hélène Cressonnier, petite-fille de Louis Calybite 33e RIC)

"Avec tonton Ignace, un maillon de plus s'accroche à la chaîne de nos souvenirs." "En la recevant, c'est un peu comme si mon oncle après un long voyage rentrait à la maison". (Mme Laugier-Maraninchi, nièce d'Ignace Maraninchi ) "

 

TEMOIGNAGE du 25/09/1915 :


"Il y a cent ans mon père le soldat Ricordeau Marius était de l'attaque du 25/09/1915 où il a été blessé ce jour là à 6h du matin .
Une balle de mitrailleuse lui a brisé le fémur après avoir traversé un ruisseau qui coule en bas de la petite vallée
(ruisseau de l'Etang) pendant qu'il remontait la côte . 
Il a vécu jusqu'à 90 ans avec une jambe plus courte que l'autre raccourcie de 5 cm , compensée au moyen d'une chaussure spéciale offerte par le ministère de la guerre. 
Le matin de l'attaque à 5h du matin on lui avait servi un quart de montenligne moitié alcool-moitié éther ce qui l'a fait vomir et il n'avait pas dormi depuis 24h ce jour là" .  

André Georges Ricordeau dans sa 87eme année (témoignage reçu le 24/09/2015)

 

VIDEO :

La MAIN de MASSIGES survolée par un drône (Merci à Xavier Larcher) : époustouflant !

https://www.youtube.com/watch?v=chGbr6kNfIM

 

 

En hommage à son frère Louis MICHELLIER, soldat du 158e RI Mort Pour La France le 09/09/1916. Louis s'était battu en Mai à Tahure. Il n'avait que 20 ans et son petit-frère Marius, 9 ans.

(Avec l'aimable autorisation de leur petite-nièce et petite-fille, Pascale Michellier Hapgood)

 

 

APOLLINAIRE, SOLDAT DE MASSIGES

Désir

Mon désir est la région qui est devant moi
Derrière les lignes boches
Mon désir est aussi derrière moi
Après la zone des armées

Mon désir c’est la butte du Mesnil
Mon désir est là sur quoi je tire
De mon désir qui est au-delà de la zone des armées
Je n’en parle pas aujourd’hui mais j’y pense

Butte du Mesnil je t’imagine en vain
Des fils de fer des mitrailleuses des ennemis trop sûrs d’eux
Trop enfoncés sous terre déjà enterrés

Ca ta clac des coups qui meurent en s’éloignant

En y veillant tard dans la nuit
Le Decauville qui toussote
La tôle ondulée sous la pluie
Et sous la pluie ma bourguignotte

Entends la terre véhémente
Vois les lueurs avant d’entendre les coups
Et tel obus siffler de la démence
Ou le tac tac tac monotone et bref plein de dégoût

Je désire
Te serrer dans ma main Main de Massiges
Si décharnée sur la carte

Le boyau Goethe où j’ai tiré
J’ai tiré même sur le boyau Nietzsche
Décidément je ne respecte aucune gloire
Nuit violente et violette et sombre et pleine d’or par moments
Nuits des hommes seulement

Nuit du 24 septembre
Demain l’assaut
Nuit violente ô nuit dont l’épouvantable cri profond devenait
plus intense de minute en minute
Nuit qui criait comme une femme qui accouche
Nuit des hommes seulement

Guillaume Apollinaire, Calligrammes

(Dessin réalisé par Pascal Michel, 2016)

 

BULLETINS SPECIAUX

(réalisés par Eric Marchal et richement documentés)

SPECIAL MAIN DE MASSIGES = ce numéro de 28 pages concerne l'histoire de Massiges et de ses combattants.

Prix = 4 euros + 2 euros pour les frais d'envoi (pour la France ; pour d'autres pays, nous contacter)

SPECIAL CHAMPAGNE 1915 = ce numéro de 35 pages concerne l' Offensive de Septembre 1915 à Massiges et dans son secteur (villages aujourd'hui disparus de Mesnil-les-Hurlus, Perthes-les-Hurlus, les Hurlus, Ripont, Tahure, et des fermes de Beauséjour et de Maison de Champagne)

Prix = 5 euros + 2 euros pour les frais d'envoi (pour la France ; pour d'autres pays, nous contacter)

Pour les 2 bulletins = 12 euros (fdp inclus)

Paiement par CHEQUE à l’ordre de « Association Main de Massiges » à envoyer à : Association la Main de Massiges, 2 chemin de Maison de Champagne, 51800 Massiges.

Ou via PAYPAL ( + 0,50 euro ) à : soledad94170@yahoo.fr (merci de préciser votre adresse postale)

 

Le 25/09/2016 :

les bénévoles étaient présents sur le terrain pour accueillir les familles venues se recueillir et honorer la mémoire de leur proche.

Le 27/09/2015 :

Emouvante commémoration des Combats de Champagne de 1915

(Merci à Annie Mandrin et à Valérie Loriot)